Tome 1 - Dis-moi que c'est réel

  • Auteur : TJ Klune

  • Maison d'édition : Editions Bookmark

  • Année : 2017

  • Genre : Fiction / Romance / Contemporain

  • Pages : 480

Résumé

Est-ce que vous croyez au coup de foudre ?


Ce n’est pas le cas de Paul Auster. Paul ne croit pas à grand-chose du tout. Il a trente ans, quelques kilos en trop, et ses meilleures qualités sont son esprit acerbe et les commentaires hauts en couleur qu’il distribue pendant que sa vie se déroule devant ses yeux. Ses amis les plus proches sont un chien à deux pattes nommé Roulettes et une drag queen quasiment bipolaire nommée Helena Handbasket. À cause d’un travail sans avenir, il bosse dans un box qui vide lentement son âme, et si le perroquet homophobe de sa grand-mère l’insulte encore une fois, Paul va lui tordre le cou.

Débarque alors Vince Taylor.

Vince est tout ce que Paul n’est pas : sexy, confiant en lui, et pas vraiment une lumière. Et pour une raison quelconque, Vince drague Paul sans relâche. Vince doit se ficher de lui, parce qu’il n’y a pas moyen que Vince veuille quelqu’un comme Paul.

Mais quand Paul renverse Vince avec sa voiture – de façon complètement involontaire style s’il-meurt-ce-ne-serait-pas-un-homicide – il est forcé de voir Vince sous un nouveau jour. La seule chose qui empêche Paul de croire en Vince, c’est lui-même – et c’est un obstacle que Paul ne semble pas tout à fait capable de surmonter. Mais quand la tragédie frappe la famille de Vince, Paul doit mettre de côté toutes les notions le concernant et se tenir au côté de l’homme qui pense qu’il est parfait comme il est.

Tome 2 - Dis-moi que je rêve

  • Auteur : TJ Klune

  • Maison d'édition : Editions Bookmark

  • Année : 2017

  • Genre : Fiction / Romance / Contemporain

  • Pages : 656

Résumé

Est-ce que vous croyez à l'amour au premier regard ?

Ce n'est absolument pas le cas de Sanford Stewart. En fait, il croit plutôt à son parfait contraire à cause de l'Homonarque du Stade ; Darren Mayne semble, en effet, ne vivre que pour semer le chaos dans sa vie parfaitement organisée. Sandy le déteste, et rien ne le fera jamais changer d'avis.

Ou du moins essaie-t-il de s'en convaincre.

Mais lorsque le propriétaire du Jack It – le club où Sandy se produit en tant que Helena Hansbasket, drag queen – lui demande son aide en désespoir de cause, Sandy réalise qu'il devrait peut-être mettre ses sentiments pour Darren de côté. Parce que le Jack It fermera ses portes à moins que quelqu'un persuade Andrew Taylor, le maire de Tucson, de le laisser ouvert.

Quelqu'un comme Darren, le fils illégitime du maire.

Le plan est simple : séduire Darren et le pousser à convaincre son père de renouveler le contrat du Jack It avec la ville.

Simple, n'est-ce pas ? Pas tant que ça...

Tome 3 - Dis-moi oui

  • Auteur : TJ Klune

  • Maison d'édition : Editions Bookmark

  • Année : 2018

  • Genre : Fiction / Romance / Contemporain

  • Pages : 200

Résumé

Entourés de leurs familles et de leurs amis, Paul Auster et Vincent Taylor ont l’honneur de vous inviter à la célébration de leur mariage.

Paul et Vince veulent un mariage simple. Est-ce vraiment trop demander ?

Alors que le grand jour approche, ils essaient tant bien que mal de tout garder sous contrôle. De l'ingérence de leurs amis à leur famille intrusive, sans oublier l'enterrement de vie de garçon façon Sandy, Paul et Vince vont avoir du pain sur la planche.

Tome 4 - Dis-moi pourquoi on se bat ?

  • Auteur : TJ Klune

  • Maison d'édition : Editions Bookmark

  • Année : 2020

  • Genre : Fiction / Romance / Contemporain

  • Pages : 560

Résumé

Est-ce que vous croyez à l’amour au premier regard ?

Corey Ellis, lui, n’y croit pas. Tout le monde dans son entourage semble avoir trouvé son âme sœur, mais lui est bien trop occupé pour se soucier de ce genre de choses. S’il survit à l’été précédant l’obtention de son diplôme, il aura alors largement le temps de penser à une quelconque romance. Et qu’est-ce que ça peut faire qu’il n’arrive pas à se sortir de la tête son ancien professeur, Jeremy Olsen ? Ce n’est rien de plus qu’un fantasme !

Sauf qu’au cours de l’été, Corey – alias Kori –, étudiant bigenre, fait un stage dans un centre LGBTQIA+ pour jeunes. Centre qui a récemment engagé un nouveau directeur par intérim. Et puisque la vie est remarquablement injuste, ce directeur n’est autre que Jeremy Olsen.

Désireux de garder sa relation avec son supérieur aussi professionnelle que possible, Corey fait une terrible erreur : il demande l’aide de ses amis, Paul Auster et Sanford Stewart. Des amis qui lui veulent du bien et voient le rapprochement entre Corey et Jeremy d’un œil très intéressé et sont prêts à tout pour les rapprocher un peu plus encore !

Mon avis

Du Klune comme on le connaît : drôle et léger, avec des personnages haut en couleur qu’on trouve tout de suite attachants.


Paul est un jeune homme qui ne se fait pas confiance. Son physique est, d'après les standards de notre société, "hors-norme". Pour cette raison, il pense qu'il n'a pas le droit à l'amour, ou du moins, pas avec quelqu'un d'aussi séduisant que Vince. Vincent, quant à lui, est un homme qu'on qualifierait d'attirant puisqu'il coche toutes ces petites cases bien connues. Or, il se trouve qu'il est également considéré comme "peu intelligent", dans le sens trivial du terme.

Pour moi, leur couple fonctionne à 110%. Paul a besoin d'une personne comme Vince, qui se fiche des critères de beauté et voit au-delà. De la même façon, Vince ne pourrait être plus assorti qu'avec Paul, qui s'attendrit devant ses autres qualités. Parce que oui, l'intelligence ne se résume pas à connaître plein d'informations +/- utiles. Et Vince possède ce cœur en or qui fait fondre tout le monde. Les scènes qu'ils partagent sont drôles, adorables et touchants. Klune rajoute une pointe de drama sur la fin, nécessaire pour faire prendre conscience aux deux amoureux qu'ils sont parfaits tels qu'ils sont. Et également ensemble, évidemment ! ;)


La personnalité de Sandy est celle d'une Reine. Et c'est bien normal quand on sait qu'il incarne Helena deux fois par semaine au Jack It. D'ailleurs, il compte toujours sur son meilleur ami, Paul, pour le soutenir et lui assurer à quel point Helena est fantastique. Son Love Interest ici est Darren, le demi-frère de Vince. Oui, le monde est petit avec TJ Klune. Mais ça n'est pas dérangeant car ça nous permet de retrouver notre premier couple dans ce second tome.

Dans ce roman, on ne touche plus aux canons de la societé comme dans le premier livre, mais plus à accepter deux parties de soi. Car si Darren a fait une erreur dans le passé, cela ne montre qu'une seule chose : nous changeons. Sandy, lui, met plus de temps à l'intégrer et reste bien 95% du roman sur ses gardes, de peur de souffrir une nouvelle fois. Ajoutons à cela des scènes aussi rocambolesques que pour le premier et cette suite se lit comme de rien !


Le tome 3 ne met pas de nouveau personnage en lumière, si ce n'est une mise en avant de Nana et Robert, qui sorte de l'ombre pour nous montrer à quel point ils sont tout aussi géniaux que les autres. L'histoire est relativement courte, mais très mignonne et on se laisse facilement avoir par les petites touches d'amour disséminées tout du long.


Enfin, pour le tome 4, on se retrouve dans un tourbillon de tolérance et d'acceptation. En effet, Corey/Kori est une personne transgenre (bigenre plus exactement) de 23 ans. Nous avons donc parfois affaire à Corey, mais également à Kori. De l'autre côté, on a Jérémy Olsen, le professeur et désormais patron temporaire de Corey/Kori. Rien d'extravagant ? Peut-être. Sauf que Corey a un énorme crush sur Jérémy depuis le premier jour. Débute alors cette douce zone entre flirt et relation professionnelle ambigue. Mais bon, c'est une romance donc rien d'étonnant là-dedans. La véritable force de ce dernier tome vient surtout de tous les à-côtés puisque l'intrigue prend place durant l'été avant l'élection de Trump. Klune réussit à montrer la détresse de toute la communauté LGBTQ+ face à la montée de la droite républicaine, mais surtout leur réponse via l'amour que tous se portent. C'est pour ça qu'ils (Paul, VInce, Sandy, Darren, Charlie, Robert, Nana, Larry, Matty, Corey, Kori, Jérémy...) se battent. Parce qu'ils s'aiment et c'est beau. Rien que pour le message qui en découle, ce tome 4 est absolument à lire.


Je pense que cette saga restera parmi mes favorites lues jusqu'à maintenant en romance. Entre humour, amour, tolérance et re-amour, on referme le dernier livre avec un sourire aux lèvres.